Jean-marc Sylvestre

ACCUEIL > MEDIAS > Connivences / Plans Com’
LeRuisseau, novembre 2007

Nicolas Sarkozy a décoré Jean-Marc Sylvestre de la légion d’honneur en 2004

« Tous les matins, à la radio, frère Sylvestre sert la soupe libérale ». Ainsi commence l’article de Michel Abescat dans le Télérama numéro 2987 d’avril 2007, qui taille un costard à Jean-Marc Sylvestre. selon le titre de l’article, « Il ne prêche qu’aux riches ». Michel Abescat prend l’exemple du 3 avril, jour où Jean-Marc Sylvestre commente la proposition de Nicolas Sarkozy en faveur de la TVA sociale. Il dénonce une description trop en faveur de cette TVA qui ne fait pourtant pas l’unanimité. Jean-Marc Sylvestre aurait pu donner les arguments contre cette mesure, ce qu’il n’a pas fait.

La photo accompagnant l’article apporte une autre information : En juillet 2004 (le 14 juillet 2004), Nicolas Sarkozy, ministre de l’économie et des finances, a décoré Jean-Marc Sylvestre de la légion d’honneur. Sur le site de l’Acrimed, on peut compléter l’information, sur cette décoration d’officier de la légion d’honneur, avec quelques autres grands noms des médias qui ont eu le droit aux honneurs ce jour-là.

(3318 visites)
  • Nicolas Sarkozy a décoré Jean-Marc Sylvestre de la légion d’honneur en 2004
    13 novembre 2007, par raphaele
  • Nicolas Sarkozy a décoré Jean-Marc Sylvestre de la légion d’honneur en 2004
    13 novembre 2007, par raphaele

    La liste est pas mal... que fait dassault là-dedans, grand offcier en plus !!!

    dassault et la liberté de la presse :
    à lire ici http://www.thefrenchtouch.org/tft/o...
    "interview que ce grand homme a donné à France Inter le 10 décembre 2004. Invité à la base pour parler des difficultés rencontrées par les journaux face à la presse gratuite et à Internet, difficultés que Serge Dassault connaît bien vue son implication dans le domaine de la presse via la Socpresse, le politicien s’est en fait lancé dans une explication claire et précise de ses idées. Selon ses mots mêmes, la presse ne doit pas relayer toutes les idées, mais seulement "les idées saines", à savoir celles de droite puisque "les idées de gauches sont des idées pas saines". Pour Serge Dassault, quelqu’un qui parle de l’efficacité des 35 heures pour créer de l’emploi, pour prendre un exemple, est soit un menteur, soit quelqu’un à qui on a menti, à qui on a bourré le crâne. Mais venant d’un homme politique qui "abuse des heures supplémentaires" comme dit plus haut, et qui travaille 70 heures par semaine selon lui, sa haine des 35 heures n’est pas étonnante."

    mais en même temps il y a un journaliste de l’humanité.